Le Guide du d├ębutant en 3D

Sommaire

  1. 1 - Les bases de l’impression 3D
  2. 2 - L’histoire de l’impression 3D
  3. 3 - La technologie de l'impression 3D
  4. 4 - Les différents processus de l'impression 3D
  5. 5 - Les matériaux pour l'impression 3D
  6. 6 - Avantages & Valeurs ajoutées
  7. 7 - Les applications de l'impression 3D

7 - Les applications de l'impression 3D

 

Les origines de l'impression 3D sont liées au prototypage industriel. C’était un moyen d’accélérer les premiers stades du développement de produits. La rapiditée de prototypage permettait de re tester chaque amélioration et donc d’arriver à un résultat optimal le plus rapidement possible. L’économie de temps se traduisait systématiquement par une économie d’argent. La rapidité de développement était également un avantage concurrentiel dans un domaine où l’évolution technologique était importante.

L’industrie 3D s’est imposée dans de nombreux domaines. En voici une présentation rapide :

 

Medical et dentaire

medicaldental.png

Le secteur médical a été l'un des premiers à utiliser l'impression 3D, mais il reste un secteur à fort potentiel de croissance pour l’industrie 3D grâce aux capacités de customisation et de personnalisation qu’elle offre.

 

Aérospatial

aerospace.png

Comme le secteur médical, le secteur aérospatial a été un des premiers à adopter les technologies d'impression 3D dans leurs premières formes pour le développement de produits et le prototypage. Ces entreprises, travaillant généralement en partenariat avec des instituts universitaires et de recherche.

Parmi les utilisateurs de premier plan figures GE / Morris Technologies, Airbus / EADS, Rolls-Royce, BAE Systems et Boeing.

 

Automobile

auto.png

En général les “early adopters” des technologies de prototypage rapide étaient les acteurs du secteur de automobile. De nombreuses entreprises automobile (en particulier pour le sport automobile) ont suivi une trajectoire similaire que les entreprises aérospatiales. Utilisant d’abord les technologies pour les fonctions de prototypage puis par la suite en les développant pour leur processus de fabrication.

Beaucoup d'entreprises automobiles examinent maintenant le potentiel de l'impression 3D dans le domaine du service après-vente. Le but serait de produire les pièces à la demande plutôt que de détenir des stocks considérables.

 

Bijouterie

jewellery.png

Traditionnellement, le processus de conception et de fabrication de bijoux a toujours exigé des niveaux élevés d'expertise et de connaissances impliquant des disciplines spécifiques (la fabrication, l’outillage, la coulée, la galvanoplastie, le forgeage, le forgeage d'argent / or, la pierre de coupe, la gravure et le polissage). L’impression 3D permet de diminuer le nombre d’intervenant dans le développement et la fabrication d’un bijoux.

Pour le secteur de la bijouterie, l'impression 3D s'est révélée particulièrement perturbatrice. Il y a une forte attention portée sur la façon dont l'impression 3D pourra contribuer au développement de cette industrie. De part les nouvelles libertés de conception proposées par la CAO 3D, en passant par l'amélioration des processus traditionnels de production de bijoux et permettant jusqu'à la production directe en 3D (éliminant de nombreuses étapes traditionnelles), l'impression 3D a eu, et continue d'avoir un énorme impact dans ce secteur.

 

Art / Design / Sculpture

art.png

Artistes et sculpteurs envisagent avec l'impression 3D une multitude de façons différentes d'explorer la forme et la fonction des objets jusqu'alors impossible. Il y a de nombreux artistes qui se sont maintenant fait un nom en travaillant spécifiquement avec la modélisation 3D, la numérisation 3D et les technologies d'impression 3D.

- Joshua Harker
- Dizingof
- Jessica Rosenkrantz à Nervous System
- Pia Hinze
- Nick Ervinck
- Lionel Dean
- Et bien d’autres.

La discipline de la numérisation 3D en union avec l'impression 3D apporte également une nouvelle dimension dans le monde de l'art.

 

Architecture

architecture.png

Les modèles architecturaux ont longtemps été une fonction de base des processus d'impression 3D, pour produire des modèles de démonstration précis de la vision d'un architecte. L'impression 3D offre une méthode relativement rapide, facile et économiquement viable pour produire des modèles détaillés directement à partir de la CAO 3D, du MIB (Modélisation des données du bâtiment) ou d'autres données numériques que les architectes utilisent. De nombreuses entreprises d'architecte réussissent et utilisent aujourd'hui l'impression 3D (en interne ou en tant que service) comme partie essentielle de leur flux de travail pour accroître l'innovation et améliorer la communication.

Plus récemment, certains architectes visionnaires se tournent vers l'impression 3D comme méthode de construction directe. Des recherches sont menées auprès de plusieurs organisations sur ce front, notamment Loughborough University, Contour Crafting et Universe Architecture.

 

Mode

fashion.png

Au fur et à mesure que les processus d'impression 3D se sont améliorés (résolution, souplesse des matériaux), une industrie, renommée pour ses expérimentations et ses déclarations scandaleuses, a pris de l'importance. Nous parlons bien sûr de la mode !

Les accessoires imprimés en 3D (chaussures, accessoires pour cheveux,  chapeaux, sacs, etc) ont tous fait leur apparition sur les podiums mondiaux. Certains designers de mode encore plus visionnaires ont démontré les capacités de la technologie 3D dans la haute couture avec des robes, des capes, des robes longues et même quelques sous-vêtements.

Iris van Herpen est considérée comme une pionnière de cet état d’esprit. Elle a produit un certain nombre de collections, inspirées des défilés Parisiens et Milanais, intégrant l'impression 3D et ayant pour but de faire sauter les «conventions». Beaucoup ont suivi, et continuent de suivre cet exemple. Cela a pour résultat de donner des créations on ne peut plus originales.

 

Alimentaire

food1.png

Bien qu’étant arrivé de manière tardive dans l’impression 3D, l’alimentaire est une fonction émergente de l’industrie 3D. Après tout, peu importe ce qui arrivera, nous aurons toujours besoin de manger! L'impression 3D apparaît comme une nouvelle façon de préparer et de présenter des aliments.

Les tentatives initiales dans l’impression 3D on étés réalisées avec du chocolat et du sucre. Mais très rapidement, cela s’est poursuivi avec l’impression 3D de gâteaux, de pâtes, etc. D’autres expériences sont en cours. Notamment avec l’impression de “viandes”.

 

Consommateurs

L’objectif pour les fournisseurs d'impression 3D est l'impression 3D grand public. Il y a un débat général sur la question de savoir s'il s'agit d'un avenir faisable. À l'heure actuelle, l’impression grand public est peu répandue en raison des problèmes d'accessibilité aux machines (prix, complexification de leur utilisation, etc). Les grandes entreprises d'impression 3D telles que 3D Systems et Makerbot (comme filiale de Stratasys) font progresser les processus d'impression 3D et les composants auxiliaires (logiciels, contenus numériques, etc.) qui sont devenu plus accessibles et plus conviviaux. Le consommateur a actuellement trois possibilitées lorsqu’il veut imprimer en 3D :

- Design de l’objet + impression
- Choix du modèle (banque de donnée) + impression
- Choix du modèle + Réalisation du service d'impression 3D